Dimanche 17 janvier 2010 - La visite du musée du Caire

L'hôtel Le Concorde
Réveillées à 6H00. On devait nous réveiller à 6H30 mais on a tellement bien dormies dans ces excellents lits qu'on s'est levées toutes seules.


Petit déjeuner vers 7H00 avec un buffet à volonté largement rempli par toutes sortes de fruits frais dont certains que nous ne connaissions pas. Les dattes fraîches sont excellentes. Des croissants, des petits pains, toutes sortes de gâteaux égyptiens aussi, du thé, du café, du chocolat, enfin tout ce dont on peut avoir envie est présent.

L'hôtel La terrasse La piscine



Le musée du CaireLe musée du Caire
Départ à 8H00 pour le musée du Caire. Ils conduisent comme des fous furieux. Nous arrivons (entières) à 9H00. On nous explique qu'une fois franchies les grilles du musée, on ne peut pas prendre de photos, même pas à l'extérieur, mais qu'on pourra essayer à travers les grilles, une fois qu'on sera ressorties. Le bâtiment lui-même est superbe, d'une jolie couleur rose, très beaux jardins. Le musée est fabuleux. Nous passons deux heures avec notre guide, Ayman. Il est vraiment passionné et très instruit. Ensuite nous nous baladons une heure de plus dans le musée mais le temps passe vite et on ne peut pas tout voir en trois heures, d'ailleurs le guide nous a dit que pour visiter chaque pièce il nous faudrait y passer trois jours à raison de huit heures par jour. On en a vu pas mal quand même, des hiéroglyphes, des statues gigantesques, des petites statues qui représentent les égyptiens dans leurs tâches quotidiennes, des pans de monuments entiers couverts d'inscriptions. Bien sûr nous avons évidemment admiré la reproduction de la Pierre de Rosette, l'original étant au musée de Londres.



Le masque de ToutankhamonEt bien sûr tout le contenu de la tombe de Toutankhamon, ses bijoux, qui sont fabuleux, les lits, qui sont de plus en plus grands au fur et à mesure qu'il grandissait, des jouets avec lesquels il jouait étant enfant, différentes reproductions de barques, des armes, des arcs, ses sandales en or, et parmi les objets les plus beaux, le célèbre masque mortuaire. C'est vraiment une oeuvre d'art superbe, les traits sont fins, les détails du visage sont tous là, et ce regard, qui vous fixe, impénétrable. Il est fascinant, on ne peut pas arriver à s'en détacher. Il y a aussi les différents sarcophages, qui s'emboitaient les uns dans les autres. Le masque était sur la momie, donc complètement à l'intérieur. Parmi les bijoux il y a des parures pectorales, qui donnent une idée de sa taille car il était complètement ceinturé par le bijou. Il était très mince et certains lui appartenaient quand il était encore enfant. Il a été pharaon depuis l'âge de 8 ans, jusqu'à sa mort à environ 18/20 ans.



Billet d'entréeVu aussi des statues gigantesques du pharaon Akhenaton, le pharaon hérétique. Il est le seul pharaon qui ait interdit le culte aux anciens dieux et qui ait imposé le culte au dieu Aton, le disque solaire, mais ce changement a été très mal vécu par le peuple et bien sûr par les prêtres. A sa mort, beaucoup de textes le concernant ont été martelés et ses statues ont été endommagées. La capitale qu'il avait créée à Tel el Amarna a été abandonnée et il n'en reste que des vestiges. Ensuite c'est Toutankhamon qui est devenu pharaon et il a rétabli le culte aux anciens dieux. Mais ses statues sont superbes, elles ne sont pas du même style que les autres, et aussi il avait un physique très particulier, on le voit sur des représentations avec la reine Néfertiti, et au dessus, le disque solaire Aton, d'où partent des rayons qui se terminent par des petites mains, comme pour les protéger. Enfin on aura eu un aperçu des merveilles du musée du Caire, même si on est loin d'avoir tout vu. Dommage que les photos soient interdites mais c'est compréhensible car les flashs abiment les antiquités. Trésor de Toutankhamon fabuleux.


C'est Auguste Mariette qui a crée le musée et Maspero a continué après sa mort. Ce dernier est d'ailleurs enterré dans les jardins du musée et il y a un buste à son effigie.



Le déjeuner et les souks
Midi, déjeuner au restaurant "La Soirée". Rien à redire, tout est impeccable et délicieux. Purée de légumes (certainement de pois chiches), concombre, taboulé et plats chauds nous sont proposés. Quant aux desserts, ils abondent : gâteau à la noix de coco, crème à l'orange, crème au citron, gâteau au chocolat, gelée rouge à je ne sais pas quoi. Nous repartons à 13h20.



Les souksDe 14h10 jusqu'à 15h15 nous flânons dans les souks de Kham et Khalili. Ils courent sur trois rues qui forment un U. On nous dépose au début et quand on ressort on se retrouve pas loin de notre point de départ. On n'a pas tout fait, déjà parce que pour un premier contact direct avec les égyptiens on a du mal à gérer le fait d'être abordées tous les deux mètres pour nous vendre tout et rien. On nous a prévenu qu'il faut marchander mais dans l'ensemble ce sont toujours les mêmes articles qui reviennent : des châles, des vêtements locaux, des babouches, des statues de divinités. On nous a également dit de nous méfier car certains articles ne sont pas fabriqués en Egypte mais sont Made in China, un comble. Nous trouvons également beaucoup d'objets en cuir, des épices, d'ailleurs on a acheté du safran et du gingembre que nous avons eu pour pas très cher. J'ai également trouvé un porte clé avec Bastet et deux statues d'Anubis très jolies. Là aussi on a marchandé dur. Mais le temps passe vite et on doit retourner vers le car où nous passons une heure dans les bouchons.

Mosquée Quartier défavorisé Les bouchons



Le son et lumière à Gizeh
Le son et lumière à Gizeh
Pause rafraichissement à la chambre puis café (comment ça faut mettre un S quand on en boit trois) dans le jardin. Il est 17H18 et le soleil est presque couché. Cet après-midi c'était un peu couvert mais il fait bon, environ 21°. On reste en terrasse jusqu'au départ pour le son et lumière (option payante pour la croisière Cléopatre de chez Marmara) aux pyramides, vers 18H00. Le trajet jusqu'au plateau de Gizeh prend environ une heure et demi.



Le son et lumière à Gizeh
Quand on s'éloigne du centre du Caire, on doit emprunter une route toute défoncée qui tient plutôt du chemin à chèvres, mais apparemment c'est la seule pour aller jusqu'au pyramides. Arrivées sur le site, nous prenons nos tickets et nous installons. Le spectacle commence peu après. C'est le Sphinx qui raconte son histoire à travers les siècles. Des faisceaux laser tracent toutes sortes de dessins sur les pyramides, aussi bien le plan intérieur, des scènes représentant les pharaons ou des tombes. Le son et lumière, crée par Jean Michel Jarre, dure une heure environ et c'est très beau mais difficile à raconter, il faut le voir.


Menu Egypte Voyage Publicités

Rencontre senior
Rencontre pour retaités aimant voyager.
www.fabienne.fr