Lundi 18 janvier 2010 - Les pyramides et le Sphinx

Le plateau de Gizeh
Réveil à 6H15, départ une heure plus tard. direction le plateau de Gizeh, beaucoup de circulation. Ils conduisent toujours aussi mal. On traverse des quartiers de bidonvilles sales et pleins de détritus. Beaucoup de charettes à âne. On longe un canal rempli de saletés et d'eau à la couleur douteuse. On a même vu des cadavres d'animaux dedans. Et pourtant, il y a des gens qui pêchent, mais étant donné la pauvreté ils n'ont peut être pas le choix.


Les touristes8h15 arrivée. Le guide nous donne des informations, et ensuite il nous lâche pour une heure. Moi je vais de mon côté, j'ai pris un billet (en option) pour visiter la pyramide de Khéops. D'habitude il ne pleut que très rarement et nous commençons sous la pluie. Du coup, au lieu d'être avec le ciel bleu, les photos sont agrémentées d'un beau ciel nuageux. On a appris par la suite que le même jour, dans le Sud du pays, il y a eu des orages avec des trombes d'eau qui ont provoqué des glissement de terrain, des destructions de maisons et des morts. C'est la raison pour laquelle, lorsqu'on a fait notre trajet dans le désert, on a été surprises de voir de l'eau à certains endroits. Les glissements de terrain ont même provoqué le renversement d'un bateau sur le bord du Nil. C'est quelque chose qui n'arrive pas souvent d'une telle ampleur.



La pyramide de KhéopsPour en revenir à la pyramide de Khéops, il s'agit plutôt d'une sorte d'ascension à demi courbée jusqu'à un premier palier. C'est un peu dur mais les choses se compliquent encore plus lors de la montée à la grande galerie. Vient ensuite la chambre funéraire, située à 72 mètres de hauteur. C'est une très grande pièce toute en granit noir. Il y fait chaud et à l'autre bout il y a le grand sarcophage, de granit lui aussi mais dans des tons rosés. Cette salle est impressionnante et je ne regrette pas ma montée. La grande galerie est très intéressante avec cette forme qui va en se rétrécissant vers le haut, les pierres qui sont parfaitement jointes, à tel point qu'une lame de rasoir ne peut pas passer entre. C'est impressionnant. Je ressors et je continue à voir le site des pyramides pendant le temps qu'il me reste. Mais je dois quand même mettre une mention spéciale pour le Sphinx qui est un monument de toute beauté. Même abimé, ayant perdu son nez et sa barbe de pharaon, il a une allure majestueuse. Il a subi l'érosion mais il n'a rien perdu de sa majesté. Il mesure 73 mètres de longueur, 20 mètres de hauteur, et 14 mètres de largeur. Le corps sans la tête fait 46 mètres. On pense que le Sphinx assurait une fonction de gardien du site. Les égyptologues situent sa date de construction autour de -2500, ce qui correspond au règne duLe Sphinx pharaon Khéphren, dont le Sphinx serait le portrait. Cependant, son origine est remise en question depuis quelques années, notamment par l'égyptologue Rainer Stadelmann, qui, reprennnt une thèse plus ancienne, y voit l'oeuvre du pharaon Khéops. S'appuyant sur l'analyse stylistique et archéologique, il démontre ainsi que la forme de la coiffure, l'absence de barbe à l'époque de la construction, la présence du Sphinx dans une carrière de Khéops et les traits du visage sont caractéristiques du règne de ce dernier. Quand on a visité le site, on ne pouvait le voir que du haut du temple de la vallée, que nous avons visité en premier car il est en cours de maintenance et de rénovation. Mais quelle vision. Son regard semble en dire long sur les millénaires qu'il a traversé et sur ceux qu'il traversera encore, à condition bien sûr qu'on continue à le protéger, comme les pyramides, surtout de l'urbanisation qui est déjà arrivée au pied du site pratiquement, et qui avec un peu de chance et de bon sens, va s'arrêter là. En tout cas c'est vraiment une merveille.



Le plan de GizehLa plateau de Gizeh comporte trois grandes pyramides, mais également des plus petites, des mastabas, des temples et bien sûr le Sphinx. Les trois grandes pyramides sont celles de Khéops, Képhren et Mykérinos. La grande pyramide est une des sept merveilles du monde et la seule à avoir résisté, toutes les autres ayant disparu. Le roi Khoufou (Khéops) a choisi le plateau de calcaire de Gizeh (giza) pour bâtir son monument funéraire, alors que son père, Snéfrou, fondateur de la dynastie, avait choisi le site de Dachour, plus au sud. Des considérations pratiques ont probablement dicté son choix, la présence de calcaire sur place, et à Toura, de l'autre coté du Nil, d'une carrière de la belle pierre blanche qui a servi au revêtement. Gizeh est la banlieue occidentale du Caire et il est dommage que l'avancée de la ville arrive très près du site. La pyramide est la plus haute et la plus ancienne. Au cours des millénaires elle a perdu sa pointe et son revêtement, il y a eu des dynamitages pour trouver d'autres salles, des tunnels ont été creusés dans les pierres pour trouver des trésors.



Les trois pyramidesDeux changements de plan au cours de la construction ont laissé à l'abandon deux autres chambres funéraires, l'une très profondément creusée sous la pyramide. Tout avait été fait pour empêcher la violation du tombeau. Deux énormes blocs de granit bouchaient complètement le passage ascendant qui mène à la grande galerie. Les pilleurs ont du les contourner pour y accéder, et c'est par cette ouverture que les visiteurs entrent maintenant. L'entrée originale, plus haute, reste interdite parce qu'elle mène par une longue descenderie à la chambre sépulcrale souterraine, restée inachevée. Le fils de Khéops, Didoufri, est enterré plus au nord, à Abou Rouache, mais après lui Képhren (Khafra) et Mykérinos (Menkaouré) ont élevé la deuxième et la troisième pyramide. Khéops, Képhren, et Mykérinos sont les noms grecs des pharaons. La pyramide de Képhren est la seule qui ait son revêtement presque intact sur sa partie supérieure. La pyramide de Mykérinos est beaucoup plus petite. Inachevée au moment de sa mort, elle n'a eu droit qu'à une partie de son revêtement en granit. Les trois pyramides ont leur entrée sur la face septentrionale et un temple funéraire à coté de la face orientale.



Les barques sacréesDeux barques solaires (en bois de cèdre importé du Liban) démontées et en très bon état ont été découvertes par hasard dans des fosses sous la face méridionale de la grande pyramide. L'une d'elles, remontée à partir des 600 pièces d'origine, est exposée près de l'endroit de sa découverte. Elle est longue de plus de 42 mètres et large de 5 mètres. L'autre est toujours telle qu'elle dans sa fosse. Les barques étaient certainement liées aux funérailles de Khéops mais leur signification exacte est mal connue, même si on pense qu'elles n'étaient pas destinées à être mises à l'eau mais qu'elles servaient plutôt de manière symbolique au voyage du pharaon dans l'au delà. Elles sont probablement les spécimens les plus grands et les mieux conservés d'anciennes construction navale connues à ce jour. Les emplacements des barques donnent un aperçu de leur gabarit imposant. De longues chaussées de pierres reliaient les temples funéraires à leur pyramide. Le complexe funéraire de Khéphren englobe le grand Sphinx à la ressemblance du roi, gardien de son propre caveau.



MastabaLe corps de lion à tête humaine est sculpté dans un éperon rocheux et coiffé du Némès, avec l'Uraeus au front et la barbe postiche au menton (détachée, elle se trouve au British Museum). Le visage, délibérément endommagé, garde des traces de couleur sur le Némès et les sourcils. La véritable signification du Sphinx s'est perdue au fil du temps. Le grand Sphinx est le précurseur de toutes les variétés de Sphinx des époques ultérieures. Des fouilles récentes ont mis au jour le temple bas de Khoufou (Khéops) dans le village de Nazlet El-Saman. Celui de Mydérinos est encore partiellement enfoui sous un cimetière musulman. Sous la IVème dynastie, les proches des pharaons et les hauts dignitaires faisaient construire leurs tombes, petites pyramides pour les reines ou princesses, mastabas pour les autres, à proximité des pyramides, dans l'espoir de servir les rois défunts dans l'autre monde et de profiter des offrandes funéraires qui leur sont dues. Même aux époques beaucoup plus tardives, des dignitaires s'y sont fait inhumer, sans doute attirés par le caractère sacré et le prestige du site. Les mastabas (banc en arabe) sont des tombes construites dès l'ancien empire. Le mastaba comporte deux éléments distincts : une superstructure construite en briques crues ou en pierre et maçonnerie, de forme rectangulaire, et une partie souterraine creusée dans le rocher. Un puit vertical relie les deux éléments. De récentes fouilles à Gizeh ont mis au jour les humbles vestiges de tombes et d'habitations d'ouvriers des chantiers des pyramides.

Un des gardes du site Pyramide de Khéphren Pyramide de Khéphren

Pyramide de Khéphren Pyramide de Khéops Pyramide de Khéops

Blocs de pierre Le temple de la vallée Le temple de la vallée

Mastaba Le Sphinx et Khéphren Le Sphinx

Le Sphinx Le Sphinx Le Sphinx



Les fleurs et les cygnesL'hôtel
12H00, restaurant. L'après-midi on est restées à l'hôtel, il y avait des sorties en option pour certains autres groupes mais on s'est détendues dans les jardins, tranquilles à la terrasse. J'ai bu mon petit café, surtout qu'avec ce que l'on nous sert j'ai de quoi en boire tout l'après-midi. Un peu plus tard on a été se promener à l'extérieur de l'hôtel, en passant dans le car on a repéré toute une rangée de petites boutiques et on a décide d'aller y faire un tour. Ce sont surtout des boutiques de souvenirs, dans une on achète des cartes postales et les timbres qui vont avec. En effet, en Egypte il est très difficile de trouver à acheter des timbres seuls, il faut les acheter avec les cartes. Le vendeur essaye de nous arnaquer, il ne nous a pas donné assez de timbres pour envoyer toutes les cartes, c'est Pascale qui s'en aperçoit et on lui demande le complément, il faut toujours être vigilant. Beaucoup de jolies choses, les statuettes surtout, on les achèterait toutes. Dans une autre boutique je trouve un oeil Oudjat, j'en voulais un depuis très longtemps. Il y en a de toutes sortes, des grands, des petits, en or, en argent, avec des incrustations de pierres. J'en choisi un en argent, avec la pupille en lapis lazulli et la chaîne qui va avec. Le prix est raisonnable et je suis très contente, il est magnifique. A 19H00 nous sommes allées dîner et en remontant dans la chambre nous avons eu la surprise de découvrir des fleurs dispersées sur les lits avec en leur centre un joli couple de cygnes réalisé en pliage de serviettes de toilette. A ce moment là pas moyen de trouver le sommeil même si j'étais crevée par mon escalade du matin. J'ai été me délasser dans la grande baignoire, qu'est ce que ça fait du bien après une bonne journée à grimper et à cavaler. Puis rangement de toutes nos affaires dans les valises qui doivent être devant nos portes de chambre à 3h30 du matin.


Menu Egypte Voyage Publicités

Rencontre senior
Rencontre pour retaités aimant voyager.
www.fabienne.fr