Samedi 16 janvier 2010 - Départ en direction du pays des Pharaons

Gâteau de départ

2H00 : Nous sommes encore à la maison, en train de déguster un gâteau de "Bon voyage". Le trajet va être long, ça fait du bien de prendre des forces.

2H45 : Départ de Brioude.

6H00 : Arrivé à l'aéroport de Lyon. Petit déjeuner en attendant. Il fait encore plus froid qu'à Brioude.





L'avion
7H30 : On fait les formalités au guichet Marmara où on nous donne nos billets.

8H30 : L'avion (Airbus A319) se gare à notre emplacement.

9H30 : Départ, décollage impressionnant. L'avion est d'abord poussé en marche arrière puis nous faisons un bon bout de chemin pour rejoindre la piste d'envol. On roule doucement et la poussée est soudaine. L'avion part en avant d'un seul coup. Paysage superbe vu d'avion.




J'ai pris pleins de photos de l'avion, on est juste à côté de l'aile, c'est impressionnant quand elle bouge avec les mouvements de l'avion, mais il faut qu'elle soit souple sinon elle casserait. Petit repas vers 11H45 : champignons, pommes de terre en cubes, poivrons, Vache qui rit, beurre, confiture, deux brioches et une mousse au chocolat puis café (pas mauvais) et un jus de fruit. L'arrivée au dessus du Caire est impressionnante quand le pilote vire en faisant presque un demi tour, l'avion se penche sur le côté mais c'est génial.



Visa

14H30 (heure locale) : Nous arrivons au Caire, où nous avançons nos montres d'une heure avant de recevoir le précieux visa. Les formalités sont un peu longues et il y a beaucoup de gardes à l'air rébarbatif. Il y a un type qui s'énerve pour se faire comprendre, lui il parle français, on a l'impression qu'il est désagréable mais en fait il est très gentil, il a juste peur de ne pas se faire comprendre. Pour l'instant nous ne voyons pas grand chose de la ville mais le temps est magnifique.





Le Caire et l'hôtelL'aéroport du Caire
Le groupe est divisé en trois et chacun a son propre car. Direction l'hôtel. Découverte du Caire. Il y a beaucoup de circulation et la première impression est que la façon de conduire ici est plutôt anarchique, tout le monde klaxonne sans arrêt, on se coupe la route à qui mieux mieux et l'accrochage ne semble jamais bien loin. On traverse aussi bien des quartiers de bidonvilles, que des quartiers plus résidentiels. Ça grouille de monde, il y a également des charrettes tirées par des ânes au milieu de la circulation. De grands immeubles, beaucoup de systèmes de climatisation sur les façades, montées souvent n'importe comment avec des fils qui pendent de partout. Les immeubles sont sales, tous gris. Il y a beaucoup de mosquées.



L'hôtel
Découverte de l'hôtel, Le Concorde, et de nos chambres. Il y a un portique à l'entrée et comme on a tous nos appareils photos on le fait systématiquement sonner, mais on passe quand même. L'hôtel est vraiment splendide. La première chose qu'on voit en entrant, juste en face, c'est un superbe escalier et un lustre tout en hauteur qui descend depuis l'étage jusqu'en bas. On nous a montré le restaurant où on prendra nos repas, il est magnifique aussi. Sur les côtes il y a des coins détente, au milieu un magnifique piano blanc, des bouquets de fleurs, tout brille, il y a du marbre, c'est vraiment beau.



Premier repas à l'hôtel, il y a vraiment un choix énorme d'entrées composées de beaucoup de crudités et de purées de légumes très bonnes. Tout est à volonté, puis il y a les plats chauds, du poulet avec sauce, du poisson pané mais avec une sorte de pâte à beignet, c'est très bon. Pour finir, les desserts, et là c'est pareil on ne sait pas où donner de la tête. Toutes sortes de gâteaux, sucrés bien sûr, au miel, aux amandes, aux fruits, des crèmes aussi et des fruits frais découpés en rondelles.


On a rendez-vous avec l'accompagnateur après le repas pour qu'il nous explique le déroulement du séjour. Il s'appelle Karim.


Première nuit à l'hôtel, les lits sont très confortables, la chambre est grande et la salle de bain magnifique. La climatisation fonctionne bien, ça aide parce que la différence de température est importante. La circulation est toujours aussi dense et les coups de klaxon n'arrêtent pas, on ferme les fenêtres pour avoir un peu de calme.


Couchées comme les poules à 9H30 heure locale.

Le Caire L'hôtel L'hôtel

La chambre La salle de bain

Menu Egypte Voyage Publicités

Rencontre senior
Rencontre pour retaités aimant voyager.
www.fabienne.fr